vendredi 13 septembre 2013

LA MOUSSAKA DE LA PARESSEUSE

Près de chez moi, un jeune couple s'est récemment installé et cultive des légumes sur un terain en conversion bio. Ils travaillent avec des semences KOKOPELLI, et sur des variétés anciennes. Leur petit étal présente de jolis légumes, frais surtout, et la jeune femme, très agréable, donne volontiers des conseils sur la cuisson, l'utilisation des légumes, avec ses recettes personnelles. Elle m'a convaincue sur une variété d'aubergines violette et blanche qui se tient mieux à la cuisson et qu'elle fait simplement sautées à la poêle, avec ail et assaisonnement.

J'ai donc cuit à l'étouffée mes dés d'aubergines, sans gras dans un premier temps, pendant une bonne dizaine de minutes, dans une casserole à fond très épais dont je n'ai jamais regretté l'achat (longuement réfléchi vu le prix !) depuis 16 ans.

Mais celà ne convenait pas à mes papilles, le goût de l'aubergine mérite vraiment d'être relevé. Et même avec un peu d'ail et d'huile d'olive, le plat ne donnait pas envie...J'ai donc transformé l'essai en moussaka rapido-illico, à IG bas bien sûr, et très digeste.

La quantité a donné un plat pour 4 personnes.


Comment faire ?
  • 3 aubergines coupées en dés et cuites à la vapeur
  • 50 cl de sauce tomate
  • 200g de veau haché cuit
  • 200 g de boeuf haché cuit
  • 1 pot de crème de soja
  • 100 g soit 1 sachet de mozarella râpée ou gruyère ou comté râpé
  • 1 gros oignon
  • 2 gousses d'ail ou plus si vous aimez
  • Huile d'olive
  • Sel , beaucoup de poivre (à votre goût!)
  • un peu de coriande en poudre
Faire revenir les aubergines vapeur coupées en dés, dans une sauteuse avec un peu d'huile d'olive.
Réserver.
Couper l'oignon finement et le cuire dans l'huile d'olive de la sauteuse. Dès qu'ils sont transparents, ajouter l'ail coupé finement.

Ajouter les viandes hachées bien émiettées et mélanger bien.
Ajouter la sauce tomate (maison ou en boite).
Ajouter la crème de soja.
Assaisonner à ce moment.
bien mélanger.

Enfin, ajouter les dés d'aubergines et mélanger délicatement. Rectifier l'assaisonnement.

Mettre dans un plat à gratin, recouvrir de mozarella râpée ou gruyère ou comté râpé et cuire 15 mns au four.

Servir aussitôt.

J'ai fait 2 plats, dans l'un des plats, j'ai mélangé la mozarrella râpée avec l'appareil et en ai mis à peine dessus pour gratiner.
Les deux versions étaient excellentes !

lundi 9 septembre 2013

PAIN MAISON A L ORGE MONDE, AU LEVAIN NATUREL

J'ai toujours été admirative de toutes les étapes nécessaires à la transformation qui s'opère pour qu'un simple grain planté en terre devienne ce magnifique pain, riche en nutriments, si complémentaire à notre corps. Qui plus est avec un levain naturel, lui même né de transformations en cascade.
 

Le levain naturel m'a vraiment surprise lors de son utilisation ! La texture de la pâte est totalement différente, souple sous les doigts, et le pétrissage n'a pas besoin de durer et durer encore ; le levain travaille quasiment seul. Il apporte une richesse nutritionnelle et un goût incomparable !

C'est pour moi comme un travail alchimique : sa réussite dépend de conditions extérieures favorables mais aussi de conditions intérieures nécessaires. Jusqu'à présent, je le ratais consciencieusement, jusqu'à....


Cette recette de Mistral du Blog de Gilda, je l'ai ENFIN réussie ! J'ai fait mon levain à l'orge mondé, profitant de la chaleur aoûtienne, comme le conseillait Henri, du site opain.com, personnage haut en couleurs, et amoureux inconditionnel du pain et de sa magie.

Comme je suis fachée avec les chiffres (même à l'école c'était une langue totalement étrangère pour moi), j'ai mis un peu plus de levain que Mistral, et n'ai pas compris les pourcentages d'hydratation. Un grand point d'interrogation pour moi que ces pourcentages....
Mais comme vous pouvez le constater, le résultat est concluant. Mes remerciements sincères à Mistral et Henri !
Mon pain aurait mérité de cuire 10 mns de plus, mais il avait une belle croûte, une mie dense et aérée à la fois, et un goût particulier dû à la farine d'orge mondé, mais néanmoins très bon !

 
"Quoi que tu rêves d'entreprendre, commence-le.
L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie."
Johann Wolfgang von Goethe

samedi 7 septembre 2013

RILLETTES DE MAQUEREAUX, RAPIDE ET DELICIEUX !

Le maquereau et moi, c'est une vieille histoire... Notre rencontre m'a valu une nuit aux urgences et une prudence à son égard depuis des dizaines d'années !

Pourquoi donc me direz vous ? A la fin de nos vacances méditerranéennes, mon petit père, pêcheur en mer de métier, m'avait offert le jour de notre départ quelques magnifiques maquereaux fraîchement péchés. 
J'avais 20 ans, (si, si c'est important !) et nous sommes rentrés à Lyon (4 heures de route en fin d'été...) avec les maquereaux dans un panier et un petit bloc de glace riquiqui. Bien sûr, dès notre arrivée, je les ai mis au frigo.
Deux jours plus tard, (et oui, l'inconscience de la jeunesse), je les ai cuits. Mon compagnon en a mangé à midi, pas moi, je n'avais pas assez faim. En revanche, le soir, j'en ai mangé un... Une heure plus tard, les ennuis ont commencé. Pour moi bien sûr, parce que pour ma moitié de l'époque, tout s'est très bien passé.
Au fil des minutes, je suis passée du tendre incarnat au rouge vif sur l'ensemble du corps, et j'ai fini aux urgences pour un empoisonnement avec urticaire géant. 

Je crois que cette nuit là, j'ai rencontré l'ensemble des (jeunes !) internes présents à l'hôpital Grange Blanche qui ont défilé (certains même sont revenus) pour admirer ma plastique colorée...
Bref, vous imaginez qu'après ça, entre le maquereau et moi, la rupture était consommée.

C'est donc avec la plus grande circonspection que j'abordais cette recette trouvée dans "Bretons en cuisine", et revue un peu à la baisse au niveau des calories. Bien m'en a pris ! Depuis, à défaut d'un rouge passion, nous sommes au moins réconciliés......

Comment faire ?
  • 150 g de fromage frais (Les Bretons préconisent du Madame Loïk, mais ça marche même avec du gervais 0%)
  • 1 boite de maquereaux au naturel
  • 1 càs de moutarde (la moutarde au poivre vert est très bien aussi)
  • 2 petites échalotes
  • 1 càs de poivre vert (ça relève bien)
  • 1/2 jus de citron
  • 1/2 bouquet de ciboulette
  • Pour ceux qui ne comptent pas les calories, les Bretons mettent 30 g de beurre, je ne les ai pas mis, c'était très bien quand même.
Egoutter les maquereaux et les émietter à la fourchette. Hacher fin les échalotes, ajouter la ciboulette ciselée.


Mélanger intimement le fromage frais, la moutarde, le poivre vert, le citron, les échalotes et la ciboulette.
Puis ajouter le maquereau émietté. 

Laisser poser 30 mns ou plus au frais et déguster !  Peut se faire la veille.


Vous pouvez déguster ces rillettes avec un pain maison à l'orge mondé et entièrement au levain, dont je vous parlerai dans un prochain post. 
Enfin réussi !

mardi 16 juillet 2013

FINGERS,STICKCAKES,VERSION SUCREE CETTE FOIS, MIEUX QU'UN MUG CAKE !

Je ne compte plus les moules, spatules et ingrédients rentrant dans ma cuisine, qui, certains jours, se transforme en véritable laboratoire où personne, sauf moi, n'a le droit de mettre les pieds !

Ce moule là, je l'ai testé ICI en version salée, avec des bâtonnets ou fingers ou stickcakes, (c'est les noms donnés par les divers testeurs). Lekué a donné le nom de Fingers-sticks, à son moule.

Ici, j'ai fait la version au four à chaleur tournante, j'ai obtenu ainsi un biscuit moelleux, mais pour un résultat plus sec et sablé, optez pour la cuisson au micro-ondes pour 5 mns.
à IG bas toujours et réalisable en très peu de temps.
Comment faire la pâte de base ?
(pour 2 fournées environ)
  • 80g de poudre d'amandes
  • 20g de farine d'orge mondée
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 oeuf + 1 jaune
  • 50g de yaourt de soja ou autre
  • 2 càs de sirop d'agave
  • 30g d'huile d'olive ou autre
Mélanger le sec ensemble, puis ajouter l'humide. Mélanger rapidement.
Mettre dans un sac congélation ou une poche à douille et remplir le moule.

Cuire environ 15 mns au four à 200°, surveiller le temps de cuisson, les fours sont différents.

Plusieurs options pour varier les plaisirs :
  • 2 cas de petites brisures de framboises ou de noix ou de figues
  • 1càs de poudre de cacao non sucrée ou
  • quelques râpures de zestes de citron ou d'orange
J'ai trempé la moitié des fingers dans du chocolat fondu, je n'avais pas de Nutignac...

Tout est possible !

samedi 13 juillet 2013

FINGERS SALES AU CHORIZO, RAPIDE QUASI COMME UN MUG CAKE

"Aime, et ce que tu veux, fais-le !"
 "Aime, et ce que tu veux, fais-le !"
Ainsi disait St Augustin, ainsi fut fait....La recette qui accompagnait le moule à finger sticks ici ne m'ayant pas totalement satisfaite, j'en ai créée une autre. Non mais !!!

Ces fingers sont un réel petit plaisir salé, déclinable à volonté !
Un moule adapté, 5 mns de préparation, 5 mns au micro-ondes, et voilà des sablés apéritifs, comme des vrais mais à IG bas.

Si vous souhaitez un résultat sablé, optez pour la cuisson au micro-ondes pour 5 mns, ma version préférée.
Pour une pâte à biscuit, plus moelleuse, choisissez le four traditionnel pour 15 mns, dans le même moule.

Comment faire ? Pour 3 fournées (possible de séparer la pâte en 3 pour faire 3 goûts différents)
  • 2 oeufs + 1 jaune
  • 1 yaourt , pour moi de chèvre mais ça marche aussi avec du soja
  • 60g d'huile d'olive ou plus neutre si vous préférez (soit 20g par fournée)
  • 1 pincée de sel
  •  un peu de poivre
  • 150g de farine d'orge mondée
  • 1/2 sachet de levure
  • 100g de comté rapé ou emmental
  • 50g de chorizo doux coupé en tous petits cubes
OPTIONS :
  • Olives, noix, miettes de fromage, de tomates séchées, des poudres d'herbes comme le thym ou de romarin, etc....
Dans un saladier, mélanger les oeufs, le yaourt, le sel, le poivre et l'huile.

Ajouter la farine mélangée avec la levure. Mélanger bien.

Ajouter le comté rapé et le chorizo et mélanger rapidement.

Pour me simplifier, j'ai mis la pâte dans un sac de congélation et coupé l'angle du bout du sac. Si vous avez une poche à douille, c'est le moment de vous en servir.

Remplir les lignes du moules. Taper le moule sur la table pour éviter les bulles d'air dans la pâte.

Cuire 5mns au micro-ondes à pleine puissance ou 15 mns au four à 200°.

Dégustez chaud, tiède ou froid ! Tout disparait !

vendredi 28 juin 2013

GAUFRES SALES AU BRUCCIU, OU COMMENT UTILISER DES RESTES

En faisant les Storzapretis, je pensais pouvoir utiliser le reste de ma préparation le lendemain. Mais la mystérieuse chimie des aliments a décidé pour moi : les quenelles, magnifiques le jour J, se sont délitées dans le bouillon le lendemain...

Il n'empêche que ma préparation était excellente et qu'il était hors de question de la jeter ! J'ai fait des spaghettis Montignac et en ai utilisé un partie avec un peu de crème de soja, en guise de sauce d'accompagnement, c'était très bon !

Mais que faire avec le reste ?

En rajoutant des oeufs et de la farine, les Storzapretis se sont transformés en gaufres...vertes pour cause d'épinards contenus dans la préparation.

Au goût, c'était bien. A améliorer certes, mais tout a disparu très vite, c'est un signe !

 
COMMENT FAIRE :
 
  • Un reste de preparation à Storzapretis ici
  • 3 oeufs + 1 jaune
  • + ou - 25 cl de lait de soja
  • 100g de farine d'orge mondée
  • 1 cc de levure chimique
  • Sel, poivre
Option : Fromage frais ciboulette ou ail et fines herbes.
 
Dans un blender, mixer les oeufs, la moitié du lait.
Ajouter la préparation Storzapretis, puis la farine et la levure, et terminer avec le reste du lait de soja.
 
La pate doit être un peu épaisse et sans grumeaux, comme une pate à gaufres classique.
 
Laisser reposer au moins 1heure;
 
Je les ai mises dans des moules à gaufres en silicone, au four, à 190° durant 20 minutes.
 
La prochaine fois, j'aouterai une poignée de fromage râpé, je sais, ça fait beaucoup de fromage, mais le moelleux est au rendez vous.
 
Avec quelques tomates, de l'ail confit et un oignon frais, ce fut un déjeuner au soleil.... 
 

jeudi 27 juin 2013

DANS LA SERIE DES CLAFOUTIS, UN SALE, D'ERIC FRECHON, VERSION IG BAS TOUJOURS

Le dernier livre d'Eric Frechon : "Clafoutis" est entré dans ma cuisine grâce à La passion de Mimi, blog que m'a fait découvrir Carmencita au travers de ses réalisations quotidiennes !

Dans ce livre, on y trouve des clafoutis en version sucrée et salée, simples et alléchants.

J'aime bien la cuisine de ce chef, enfin celle qu'il propose aux cuisinières car je n'ai, malheureusement, jamais mis les pieds au Bristol...
J'ai fait et refait sa soupe glacée de concombre, et je m'aperçois que je ne l'ai jamais mise sur le blog, cela ne va pas tarder, promis !

Comme j'aime bien les quiches lorraines, voir la quiche Rita-Lauren, j'ai donc testé le clafoutis lorrain, en l'adaptant à IG Bas. Malgré tout ce que j'ai enlevé, il s'est révélé.... Délicieux ! d'une belle finesse et, comment dit on déjà ? Ah oui ! Gourmand !

Ma petite Manue, Régis Marcon n'en laisserait pas une miette !

 
Comment faire ?

  • 2 oeufs entiers plus 2 jaunes
  • 25 cl de lait de soja
  • 25 cl de crème de soja
  • 20g de farine d'orge mondée
  • Sel, poivre, muscade
  • 200 de dés de lardons
  • 200g de Comté râpé ou gruyère (je testerai une autre fois avec de la mozarella rapée)
      
Faire revenir les lardons à sec, environ 3 minutes à la poêle, en remuant régulièrement.
 
Battre les oeufs entiers, les jaunes, puis le lait et la crème, mélanger puis incorporer la farine et l'assaisonnement.  Il ne doit pas y avoir de grumeaux.
 
Mettre les lardons au fond du moule huilé au pinceau, parsemer 150g de comté râpé par dessus puis verser l'appareil.
 
Terminer en parsemant le reste du comté. 
 
Cuire à four prechauffé à 190° environ 40 mns  selon votre four, Eric Frechon préconise 35 mns à 180° mais ça n'a pas suffit pas avec le mien. 
 
Se mange chaud ou tiède.
Froid, c'est possible aussi mais le fromage, plus gras, est moins agréable sur les papilles....

lundi 24 juin 2013

STORZAPRETI, QUENELLES AU BRUCCIU, A IG BAS.

C'est à Calvi un jour très ensoleillé, familial et lointain, que nous avons découvert de délicieux cannellonis au Brucciu. Il parait que la mémoire, lorsque l'on appelle le souvenir, le reconstruit à chaque fois. Et l'enjolive souvent....Et bien, j'ai d'excellents souvenirs de ce voyage en Corse.

Le problème ? les canellonis...Pas du tout IG bas ! J'avais testé avec des feuilles de soja, SOY WRAPPER, pratiques, mais c'est pas terrible du tout au niveau goût.


C'est ICI que j'ai trouvé une base des Storsapretis, sorte de quenelles au Brucciu, que j'ai modifiée et adaptée, pour une version IG bas, quasi sans farine, légère et excellente.

Pour 4 gourmands, il faut : 

  • 500 g de brocciu (trouvé chez Super U)
  • 200g d'épinards (ou feuilles de blettes), ici surgelés en branches mais cuits et bien séchés
  • 1 oeuf
  • 10 belles feuilles de menthe
  • 100 g de fromage râpé
  • 30 cl de sauce tomate, ici Pizzassimo
  • un peu de farine d'orge mondée
  • sel, poivre.
  • un peu jus de viande  
  • Thym, Romarin
  • Sel et poivre
  • une pincée de noix muscade
Faire cuire les épinards sans eau, ils doivent être le plus sec possible. 

Ajouter le brocciu, puis l'oeuf, et enfin l'assaisonnement : Herbes du maquis, sel, poivre et muscade.

Mélanger, puis avec l'aide de 2 cuillères à soupe, former des petites quenelles.
 
Les fariner légèrement pour qu'elles se tiennent à la cuisson. La farine va, en partie, se retrouver dans l'eau de cuisson.
 
Les pocher ensuite à l'eau bouillante salée quelques minutes. Quand elles remontent à la surface, les laisser cuire 4 mns environ à feu doux. Les égoutter.

Les mettre dans un plat huilé au pinceau, les couvrir du jus de viande, de sauce tomate et parsemer de gruyère râpé. 
 
Passer au four 10 à 15 mns, le temps de le faire gratiner et déguster !

POUR TOI, DANS TA GOURMANDE ETERNITE

Ce matin, la cuisine était pleine de buée, et la douche a failli déborder...
Nous aurions aimé laisser le ciel encore un peu te désirer.
"Ne t´en va pas, Çà f´rait trop d´ monde à consoler, Tant pis pour toi, T´avais qu´à pas tant nous aimer".
Pour toi, si gourmand, si présent, si absent....

CLAFOUTIS AUX NECTARINES ENTRE MERCOTTE ET CHRISTOPHE MICHALAK EN VERSION IG BAS
 
Une version plutôt gâteau du clafoutis
INGREDIENTS :
  
  • 75g de poudre d'amandes
  • 50g de Fructose
  • 30g de farine d'orge mondée 
  • 1 CC de levure chimique
  • 125g de lait d'amandes ou de soja ou de crème fleurette
  • 3 oeufs entiers plus 1 jaune
  • 3 ou 4 fruits, ici des nectarines très mûres
Mélanger les éléments secs : poudre d'amandes, sucre, farine, levure.

Ajouter le lait, puis les oeufs. Mélanger bien puis verser l'appareil dans le moule huilé au pinceau.

Réserver au frais 30 mns, cela va durcir l'appareil.

Cuire à four chaud 190°, environ 25 à 35 mns selon votre four.


samedi 20 avril 2013

PETITS PAINS VAPEUR ETONNANTS !

Mon dernier achat de livre de cuisine est celui ci. Un livret d'une douzaine de recettes surprenantes à moins de 4€ ! J'en ai testé une et ai eu tout de suite envie d'essayer avec des farines à IG bas voire très bas, comme celle qui suit, elle n'est pas issue de ce livre mais l'idée est née en le feuilletant.

Comment faire 4 petits pains ?

IG BAS POUR UN PAIN ETONNANT !

  • 100 g de farine d'orge mondé
  • 10g de gluten (sinon ils ne gonflent pas)
  • 1 càc de levure sèche Saft Instant
  • 1 pincée de sel
  • 1 càs d'huile d'olive ou huile neutre
  • Un peu d'eau tiédie
Mélanger la farine et la levure. Ajouter le sel.
Faire un puits et ajouter l'huile puis l'eau. Mélanger, la pâte ne doit plus coller.
Saupoudrer de farine et laisser poser au mnimum 2 heures, au mieux 1 nuit au frais.

Le lendemain, Faire des boules ou des anneaux.

Mettre l'eau du cuit vapeur à chauffer. A ébullition, stopper le feu.

Placer les anneaux dans le panier vapeur 10 bonnes minutes (elles commencent à gonfler) .

Puis rallumer la flamme et laisser cuire 30 mns.




Ils étaient cuits mais un peu pâles à mon goût, comme mon four était allumé, je les ai glissé 10 mns dans le four chaud, ils se sont à peine coloré et ainsi devinrent plus présentables ! Au goût, c'était pas mal, il ne faut pas hésiter à les saler.

Je les verrai bien aussi en version sucrée, avec des abricots secs par exemple.
 

jeudi 18 avril 2013

CRUMPETS AU CARAMEL ET A IG BAS

En ce moment, je fais des essais à base de levure de boulangerie. Mélangée à de la farine d'orge mondée, les variations sont infinies . Ici, j'ai fait une pâte sans oeufs ni sucre ni sel, ne sachant pas ce que j'allais en faire après.

C'est mon amie Carmencita, cuisinière érudite, qui m'a nommé le résultat de ce test : des crumpets...Comme quoi, en cuisine, on "revisite" selon l'expression tendance mais est ce qu'on invente encore, finalement ?

Thats life ! Je les ai cuits dans un caramel de sucre de bouleau, et ben c'est pas mal du tout ! Croustillants et moelleux à la fois !






Comment faire ? La veille :

Pour la pâte :
  • 120 g de farine d'orge mondée
  • 1 càc de levure Saft Instant
  • 1càc de levure chimique
  • 1 pincée de bicarbonate de soude
  • Plus ou moins 15 cl d'un mélange de lait et d'eau tiédis (lait de soja pour moi)
Pour le caramel :
  • 50 g de sucre de bouleau
  • Une noisette de St Hubert
Dans un saladier, mélanger la farine, le bicarbonate et les levures.
Faire un puits, verser le liquide tiédi et mélanger. La pâte doit être à peine épaisse, elle va s'épaissir durant son repos.

Repos une nuit au frigo.

Le jour J :

Mettre la poêle à chauffer et verser le sucre en pluie bien éparpillé. Laisser blondir.
Dès que le caramel commence à peine à colorer, faire des petites crêpes avec une cuillère à soupe.
Cuire environ 1mn30 par face.

Saupoudrer légèrement de sucre de bouleau en poudre après cuisson.

Je les ai trouvé excellents ! Et Gérard aussi ! Après son passage, il ne reste plus rien !

MOELLEUX AU JAMBON ET A LA CIBOULETTE

Il y a quelques années, mon moelleux de prédilection était celui au foie gras. J'en avais testé d'autres et beaucoup apprécié. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai cessé d'en faire...Je n'avais pas pensé les adapter à IG bas. C'est Carmencita qui m'a servi des bouchées moelleuses avec de la vache qui rit, qui m'a rappelé combien c'était délicieux et facile à faire. Et en ce moment, il y a plein de ciboulette sauvage dans le jardin.  Ne restait plus qu'à adapter la recette. C'est chose faite ! Et elle est déclinable à l'infini !
J'ai pris la photo alors qu'il avait refroidi, auparavant il était légèrement coulant-crémeux
Comment faire 8 moelleux individuels ? 
  • 15 cl de lait
  • 70 gr de MOZARELLA rapée ou  un autre fromage râpé
  • 25 gr de St Hubert ou beurre
  • 4 oeufs
  • 60 gr de farine d'orge mondée
  • 3 CAS de vin blanc (optionnel)
  • 2 TR de jambon blanc coupé en petits morceaux
  • 8 vaches qui rit
  • sel,poivre

  • Dans une casserole, mettre le lait, la mozarella et le beurre à chauffer. Laisser fondre doucement.

    Battre les oeufs entiers puis ajouter progressivement la farine et mélanger à la fourchette.

    Incorporer le mélange chaud : lait, beurre, mozarella.  

    Ajouter les 3 càs de vin blanc, mélanger.
     
    Saler, poivrer et muscader, ajouter le jambon.
     
    Remplir les moules individuels à moitié avec la pâte, déposer 1 vache qui rit, recouvrir avec la pâte.
    Cuire à four chaud, 200°,  environ 20 min selon votre four.
     
    A déguster de préférence chaud, froid c'est bon aussi mais la vache qui rit fige, c'est moins coulant et moins agréable à mon goût.

    samedi 6 avril 2013

    LEMON MUG CAKE A IG BAS

    C'est avec un Mug Cake au citron que j'ai découvert les Mug Cake.
    Parce que j'apprécie particulièrement le citron, j'ai eu envie d'améliorer le Mug Cake au citron déjà testé ICI en renforçant la saveur du fruit.

    Et si possible en l'allégeant encore un peu... Tout en obtenant une pâte "comme un gâteau"... Exigeante ? un peu...

    Comment faire ? En remplaçant une partie de la farine par de la poudre d'amandes, et en ajoutant une confiture bio aux citrons, sucrée uniquement au jus de pommes, le résultat s'est avéré aéré, moelleux et excellent.

    Résultat ? Concluant !

     INGREDIENTS :
    • 1 œuf
    • 1 cas de sucre de coco ou de bouleau
    • 1 belle cas de poudre d’amandes
    • 1c à café de farine d’orge mondée
    • ¼ de cac de levure chimique
    • 1 belle cas de purée d’amandes
    • 3 rapures de zestes de citron
    • 1 cac de jus de citron
    • 1cas de confiture de citrons
    Comment faire ? :

    Battre l’oeuf avec le sucre.

    Ajouter la poudre d’amandes, la farine et la levure, préalablement mélangées à sec. Mélanger.

    Ajouter la purée d’amandes, les zestes et le jus de citron. Mélanger.
     
    Ajouter la confiture de citrons et mélanger brièvement.
     
    Cuire 1mn 30 au micro ondes.
    Trouvée au rayon bio d'un hypermarché Casino

    mardi 2 avril 2013

    TARTE POIREAUX ET SAUMON SUR UNE PATE CRAQUANTE

    Je m'étais déjà essayée avec succès à une pâte à tarte sucrée à base de fromage ICI. En feuilletant le magazine REGAL, j'ai été interpellée par une pâte à tarte simple, à base de Ricotta que j'ai testée à plusieurs reprises en version salée,  à IG BAS.

    J'ai voulu tester également avec un fromage de brebis en faisselle, bien égoutté, mais la pâte est un peu plus dure car plus humide. J'aurai voulu éviter le lait de vache et tenterai une approche avec un chèvre demi frais une prochaine fois.

     

    COMMENT FAIRE ?

    Préchauffer votre four à 180°

    Pour la pâte :
    • 120g de Ricotta
    • 120 g de farine d'orge mondée
    • 2 cas d'huile d'olive
    • 1 pincée de sel
    Mélanger les ingrédients et laisser reposer la pâte au moins 30 mns avant de l'étaler. La précuire au moins 10 mns.

    Pour la garniture :
    • 2 poireaux bio de préférence coupés très finement en rondelles
    • 1 pavé de saumon (environ 100g)
    • 1 brique de crème de soja
    • 2 oeufs
    • 1 poignée de formage râpé
    • sel et poivre et muscade
    Cuire les émincés de poireaux à la vapeur 10 mns. Ajouter le pavé de saumon 5 mns avant la fin de cuisson, puis laisser tiédir un peu.

    Emietter le saumon dans un saladier, puis ajouter les poireaux, les oeufs battus, la crème, le fromage râpé et l'assaisonnement. Mélanger.

    Verser sur la pâte précuite.

    Cuire dans le four préchauffé,  25 à 30 mns à 180°

    dimanche 31 mars 2013

    CUPCAKES, GATEAU ROULE, MINI PRESQUE-FINANCIERS : TROIS D UN COUP !

    La presque-génoise a eu tellement de succès (plus rien ne restait pour aujourd'hui !) que j'ai eu envie d'affiner encore la recette et de concocter un gâteau roulé en modifiant un peu les quantités et le parfum, pour voir.
    Résultat ? Toujours aussi aéré ! Toujours délicieux ! Et toujours à IG bas !

    J'ai mis de la purée d'amandes complètes, avec de la blanche, le gâteau sera visuellement  plus clair.
    LE GATEAU ROULE

    Comme il me restait de la pâte, j'en ai empli des moules individuels et voici le résultat : cupcakes, mini presque-financiers (pas très loin !) et gâteau roulé à la crème de citron. Le curieux de l'histoire, c'est qu'avec la même pâte et la même crème, le goût était différent. J'ai adoré les cupcakes, légers, le gateau roulé était excellent également, mais vraiment différent !
    
    CUPCAKES
    MINI PRESQUE-FINANCIERS 



    La pâte de base :

    • 6 oeufs
    • 120 gr de sucre de bouleau
    • 50 gr d'amandes en poudre
    • 50 gr de farine d'orge mondée
    • 1 cac de baking powder ou levure chimique
    • 3 cas de purée d'amandes la plus fluide possible
    • 1 cac d'arôme naturel de vanille 
    • 1 cac de jus de citron 
    Comment faire ?
     
    Mettre 3 oeufs entiers et 3 jaunes avec le sucre et battre longuement jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double de volume.
     
    Ajouter la purée d'amandes préalablement bien mélangée à son huile pour la rendre la plus fluide possible et mélanger.
      
    Rajouter la farine, la levure, la poudre d'amandes, la vanille et le jus de citron. Mélanger délicatement, surtout pas longtemps, juste le temps d'incorporer sans plus.

    Battre les 3 blancs en neige ferme et incorporer délicatement dans le mélange précédent.

    Verser la préparation sur une plaque, dans des moules à cupcakes ou financiers.
    J'ai ajouté quelques pépites de chocolat à 70% dans certains
    Cuire environ 35 à 45 mns dans le four préchauffé à 180° (surveiller le temps en fonction de votre four). L'aiguille piquée au centre doit ressortir sèche.
    
     La crème au citron :

    • 250 g de mascarpone (1 pot)
    • 2 cas de sirop d'agave (plus ou moins selon votre goût)
    • 1 belle cas de confiture de citrons (optionnel)
    • 1 citron bio : zeste et jus
    Fouettez le mascarpone avec le sirop d'agave, le jus et le zeste d'un citron. Ajouter une belle cuillère à soupe de confiture de citron et mélanger.
    
    Trouvée au Géant Casino, cette "confiture" est sucrée au jus de pommes

    Verser cette crème dans un sac de congélation - je l'ai garni d'une douille décorative - et mettez au frais.

    Quand les gâteaux sont cuits, garnissez puis roulez (précautionneusement) le roulé et décorez le. Il s'est un peu fendu, j'ai caché sous la crème les fêlures....

    Décorez les cupcakes ou étalez la crème au citron sur le dessus.

    Pour les mini financiers, vous pouvez les tremper à moitié dans du chocolat fondu et laisser refroidir.

    

    vendredi 29 mars 2013

    UNE PRESQUE GENOISE !

    Ma fille unique et préférée m'a récemment dit qu'elle adorait mes gateaux...Je suis restée "baba" (sans rhum que pourtant j'adore!) car j'ai plutôt l'impression de faire beaucoup d'essais...ratés...Mais si ma fille chérie me dit que c'est bon, Alléluia ! Et comme elle m'a annoncé sa visite dimanche, je me dois de  sublimer le dessert !

    J'ai déjà tenté à plusieurs reprises de faire une base de "presque-génoise" à IG bas qui corresponde à mon goût. Le tout-amandes est bon mais j'apprécie moins...ça a au moins l'avantage que je ne finisse pas l'ensemble....

    J'arrive aujourd'hui au bout de mon stock de farine d'orge mondée et comme mon magasin bio va désormais en recevoir, je fais avec ce qu'il me reste jusqu'à sa réception.

    J'en profite pour indiquer aux Francs - Comtoises que Didier, des magasins BIOCOOP (La Canopée à coté de la gare de la Mouillère de Besançon et celui de Valentin derrière Jean Prim), a eu la gentillesse de se démener pour commander de la farine d'orge mondée de chez Celnat. Vous pourrez donc désormais en trouver chez eux dès la semaine prochaine ! Un grand merci à lui !

    Mais des fois ça a du bon de manquer ! Il y a obligation de faire différemment et là je suis vraiment satisfaite du résultat ! Léger, un goût agréable, je m'en servirai comme base de framboisier et vais l'adapter pour tester en biscuit à la cuillère pour faire des charlottes ou des verrines !

    Un peu bronzé mais moelleux
    Ingredients :
    • 6 oeufs
    • 170 gr de sucre à IG Bas (c'était aussi la fin du stock de sucre de coco donc 75g et le reste en sucre de bouleau)
    • 60 gr d'amandes en poudre
    • 40 gr de farine d'orge mondée
    • 1 cac de baking powder ou levure
    • 3 cas de purée d'amandes le plus fluide possible
    • 1 citron bio : zeste et 1/2 jus de citron (ce peut être une orange ou de la vanille ou des pépites de chocolat) J'ai mis le zeste du citron entier parce que j'adore le citron mais si vous n'êtes pas dans ce cas, réduisez à la moitié ou quelques rapures.
    Comment faire ?

    Mettre 3 oeufs entiers et 3 jaunes avec le sucre et battre longuement jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double de volume.

    Ajouter la purée d'amandes la plus liquide possible et mélanger.

    Rajouter la farine, la levure, la poudre d'amandes, le zeste du citron et le jus de la moitié du citron. Mélanger délicatement, surtout pas longtemps, juste le temps d'incorporer sans plus.
     
    Battre les 3 blancs en neige ferme et incorporer délicatement dans le mélange précédent.
     
    Verser la préparation dans un moule rond (ou rectangulaire). J'ai mis un papier alu pour éviter qu'il ne brunisse trop vite mais un peu trop tard....
     
    Cuire environ 35 à 45 mns dans le four préchauffé à 180° (surveiller le temps en fonction de votre four). L'aiguille piquée au centre doit ressortir sèche.
     
    Ce gâteau peut être fourré d'une crème au citron ou mousseline avec des framboises ou encore avec du Nutignac.
     
    Il est rapide et simple à faire, monsieur mari, pas du tout sucré, n'en voulait qu'un petit morceau et en a repris 2 fois.... Oufffff !

    mardi 5 mars 2013

    MUG BRIOCHE DE JORIS TOP CHEF VERSION IG BAS

    En regardant TOP CHEF hier soir, j'ai été interpellée par Joris, ce concurrent fort en technique, très efficace, surnommé "Cuisinator" par ses  adversaires. Il a présenté lors d'une épreuve, un pain aux oeufs, appelée brioche au micro ondes sur le site de M6 ici, qui est très proche de la technique du Mug cake.

    Pour celà, il a utilisé un siphon, j'ai dû testé sans. Je l'ai adapté à IG Bas donc forcément le goût doit être différent, mais le résultat est correct, pas mauvais au goût, même si on est loin d'une brioche, et que ce biscuit mériterait d'être punché, c'est à dire mouillé d'un sirop aromatisé. Par contre, il reste excellent le lendemain !
    Jolie forme
    


    J'ai ajouté des pépites de chocolat, pas mal du tout !

    Très moelleux

    INGREDIENTS pour 3 biscuits
    •  2 oeufs
    • 30g de sucre de coco ou de bouleau ou fructose
    • 40g de farine d'orge mondé ou de soja
    Un pinceau et un peu d'huile pour huiler le fond du bol
     
    Mélanger les oeufs et le sucre, bien battre.
    Ajouter la farine, mélanger.
    Huiler un bol, mettre 1/3 de l'appareil et cuire 1 minute au micro ondes.
     
    OPTIONS
    • 1 CAS de fleur d'oranger
    • Quelques pépites ou chunks de chcolat à 70%
    • Un sirop fait d'un jus d'orange et de 20g de fructose pour bien humecter le biscuit que je trouve un peu sec à mon goût
    • Des zestes de citron ou d'orange 
    
    
    juste avant la cuisson

    

    mercredi 20 février 2013

    BEIGNETS DE JOUES DE CABILLAUD

    Des joues de cabillaud ! Je ne savais même pas que ça existait ! Un beignet croustillant, avec une pâte légère ... à IG bas qui plus est, j'en ai souvent rêvé mais je ne suis pas plus douée en friture qu'en levain !

    Pour être sûre d'avoir un enrobage digne de ce nom, j'ai trempé mes joues de cabillaud dans la pâte, puis dans du son et ai congelé le tout 1 heure.

    Avant de cuire, j'ai replongé mes joues dans la pâte et les ai frites dans de l'huile de sésame, à la japonaise. Tout s'est bien tenu et est resté croustillant. Très bon ! A servir avec une sauce un peu relevée si on aime.

    INGREDIENTS
    • 100 g de joues par personne, salées et poivrées.
    La pâte à beignets pour 200 g de joues
    • 100g de farine d'orge mondée
    • 1 oeuf
    • Environ 5 cl d'eau pétillante
    • Sel et poivre
    • Son de blé ou d'avoine pour la panure
    • Huile de sésame (ou olive)
    Battre l'oeuf, ajouter la farine et mélanger. Ajouter l'eau pétillante, la pâte doit être fluide mais un peu épaisse pour tenir autour de l'aliment.

    Tremper chaque joue dans la pâte puis la rouler dans le son. Mettre 1 heure au congélateur.

    Juste avant la cuisson, les sortir et les retremper dans la pâte à beignets et les frire immédiatement dans l'huile chaude.

    Les déposer sur un papier essuie tout pour les dégraisser un maximum puis les servir.

    dimanche 17 février 2013

    MUG BABA COULE

    Pas mauvais ce Mug Baba, même si il y a moyen de faire encore mieux !

    Voici une version Baba à IG bas du mug cake que je vais améliorer car bonne mais un peu éloignée du savarin que je connais et apprécie. J'ai testé ici avec de la farine de coco, ce qui donne à la pâte un petit goût particulier et une touche une peu "poudrée"...

    Au centre de ce biscuit, un merveilleux sirop de rhum, le Baba coule....Je n'ai pas pu m'empêcher de la faire celle là !
    
    Prêt à déguster
    Comment faire ? Pour le Mug Baba, cuit dans 3 petites tasses à café

    Battre ensemble :
    • 1 petit oeuf
    • 1 CAS de sucre de coco (ou fructose, bouleau, agave) 
    Bien mélanger.

    Ajouter :
    • 35g de farine de coco
    • Une pincée de bicarbonate de soude
    • 6 CAS de lait de soja (ou vache)
    • 1/2 CAS de zestes d'orange (facultatif)
    Bien mélanger. La pâte doit être fluide mais pas trop liquide.
    
    

    Puis ajouter
    • 10g de St Hubert fondu
    Bien mélanger.

    Cuire 1mn30 au Micro Ondes, ajuster selon la puissance de votre four.

    Le sirop :
    • 20 cl d'eau
    • 50g de fructose (ou coco ou bouleau)
    • 3 CAS de rhum (plus ou moin selon votre goût)
    Cuire l'eau et le sucre pendant 10 minutes à feu moyen. Le sirop doit s'épaissir légèrement. Ne faites pas trop cuire longtemps sinon l'eau s'évapore et il ne restera pas assez de sirop pour imbiber les biscuits.
    En fin de cuisson, et feu éteint, ajouter le rhum et remuer.

    Dans un récipient, disposer les 3 gateaux et les arroser de sirop en plusieurs fois, pour bien les imbiber. Le sirop doit être totalement absorbé avant de servir.